Mois de mars 2018

Mois de mars 2018


Vendredi 2 mars 2018 | De la neige

Je suis comme une enfant à l'idée d'aller voir Aurore sous la neige en plus, mon chéri était avec moi pour me faire des photos. Je suis donc allé chercher Aurore au parc et je lui ai fait les soins de ses pieds. C'était difficile car j'avais les doigts congelés et il ne s'arrêtait pas de neiger. La jument était trempée et moi aussi. J'ai même eu un peu peur qu'elle attrape froid car son encolure était pas mal mouillée au niveau de sa couverture. J'ai passé les mains en dessous car j'ai d'abord cru qu'elle n'était plus imperméable mais elle était sèche. Je lui ai donc donné sa ration et une fois qu'elle avait terminé de manger on a fait quelques photos. Un dernier bisou et je l'ai ramené au pré.


Samedi 3 mars 2018 | Granulés et soins des pieds

J'ai l'impression de raconter toujours la même chose en ce moment mais je préfère privilégier la santé de ma jument avant de remonter dessus. Même si elle est montable je préfère qu'elle reprenne un peu de poils de la bête avant de l'embêter. Je lui ai donc fait les soins pour sa fourmilière et je lui ai donné ses granulés. Elle était contente car je lui ai glissé quelques carottes en plus de sa ration. Puis comme j'avais un peu de temps devant moi je l'ai laissé brouter une dizaine de minutes avant de la ramener au pré.


Dimanche 4 mars 2018 | Granulés et soins des pieds

Mois de mars 2018

Je suis allée voir Aurore en fin de matinée, il faisait super beau et la neige avait complètement fondue. Quand je suis arrivé, elle est tout de suite venue à la porte alors qu'elle était en train de manger son foin. Je l'ai donc sorti du parc pour l'emmener à l'attache. Là, je lui ai enlevé sa couverture car elle avait un peu chaud en dessous. Je suis contente car elle n'a pas bougé, elle n'a ni maigrit ni regrossit mais la couverture l'a aidé à resté stable au niveau de son poids. J'ai profité du beau temps pour lui faire un petit pansage et pour lui faire les soins de ses pieds. Je ne vois pas d'amélioration pour le moment mais ça me permet de bien lui nettoyer et d'enlever les petites saletés collées au fond de sa fourmilière. J'ai terminé par lui donné ses granulés qu'elle était très impatiente d'avoir. Puis finalement je lui ai remis la couverture car de la pluie était annoncée pour la fin de journée et le ciel se voilait déjà lorsque je suis repartie. Je viendrai lui enlever dans la semaine si les températures continuent de monter...


Lundi 5 mars 2018 | Égalisation de la crinière, pansage et soins des pieds

Aujourd'hui j'avais du temps à consacrer à la jument alors on a fait la totale. J'ai commencé par lui enlever la couverture car il faisait chaud. On est passé de -15°C à 15°C en même pas une semaine. Je lui ai nettoyer sa fourmilière et j'en ai profité pour lui mettre un petit coup de graisse sur les pieds. La pluie est censé revenir demain alors j'anticipe. Sa crinière m'énervait depuis des mois, je l'avais loupé la dernière fois que je lui avais coupé et comme j'ai retrouvé mon peigne je me suis lancé dans une opération périlleuse. Aurore DÉTESTE que je lui fasse la crinière de cette façon... J'ai donc pris mon temps en lui parlant et en lui faisant des tonnes de caresses mais je sentais bien qu'elle n'aimait pas. J'ai essayé de faire vite et je suis plutôt contente du résultat, j'aurais juste quelques retouches à faire la prochaine fois et ce sera parfait. J'ai terminé par lui faire un petit pansage pour qu'elle se remette de ses émotions puis je lui ai donné sa ration. J'ai testé de nouveaux granulés et je crois qu'elle les a adorés. Au lieu de mettre un quart d'heure pour manger elle a dû mettre 14 minutes, elle ne risque pas de s'étouffer avec. J'ai terminé la matinée en la laissant brouter et elle avait l'air contente de ce petit moment partagé toutes les deux. Je l'ai remise au pré sans sa couverture et je suis retournée lui remettre pour la nuit.


Mercredi 7 mars 2018 | Soins des pieds - Visite avec Maruschka

Il pleut mais il faut quand même que je fasse les soins à ma jument. Je me suis donc bougé les fesses pour y aller dans la matinée. Bon clairement je n'ai pas trainé, je lui ai donné sa ration de grains et je me suis occupée de ses pieds. Je suis retournée la voir dans l'après-midi avec Maruschka. On est resté une bonne demie-heure avec les chevaux. On s'est pris 3 ou 4 averses, il faisait froid, c'était génial. Aurore était fidèle à elle-même, en avait clairement rien à faire de nous mais bon, c'est comme ça que je l'aime ma petite chèvre. On en a aussi profité pour enlever les ficelles de la botte de foin qui trainaient par terre et on est repartie.


Jeudi 8 mars 2018 | Pony Games avec Tango

Mois de mars 2018

Aujourd'hui je fais des infidélités à ma jument puisque qu'Edwige m'a proposé de faire un peu de pony games avec son poney. J'en ai jamais fait alors c'est l'occasion de découvrir une discipline. On est donc allé chercher son poney au pré et on la sellé. Pendant qu'Edwige installait le matériel je me chargeais de marcher Tango. J'étais au pas rênes longues quand Edwige s'est mise à courir... Son poney a mis la tête entre les genoux et me mettait quelques petits coups de cul... Je ne tenais pas mes rênes alors je me suis accroché à la selle. Edwige a joué avec lui comme ça pendant 5 minutes, j'ai laissé faire le poney car je trouvais ça rigolo. A chaque fois qu'elle faisait un démarrage il sautait en l'air. Comme il avait les fesses un peu trop légères à mon goût j'ai commencé ma détente au trot. Je ne lui ai pas demandé grand chose pour ne pas le fatiguer et on est passé au galop. A gauche pas de soucis, par contre j'ai découvert qu'à droite il n'arrivait pas à partir à juste sans sauter en l'air. Je le trouve trop drôle son poney, je m'amuse et lui aussi, c'est génial. On a commencé le jeu par le slalom, je l'ai fait au pas puis au trot. Ensuite, j'ai fait le jeu des deux tasses au trot et j'ai terminé par le jeu des cartons. D'ailleurs quand j'ai voulu mettre le carton dans le seau, Tango a cru qu'il y avait à mangé dedans et il a plongé la tête à l'intérieur. J'étais accroché à l'encolure, morte de rire J'ai recommencé une fois le jeu et j'ai laissé le poney à Edwige. Il s'amusait tellement qu'il a faillit la faire voler. Une fois à pied, elle s'est occupée de son poney, pendant que je rangeais le matériel puis on est reparti.


Vendredi 9 mars 2018 | Soins des pieds - Pony Games avec Tango

J'ai dormi chez Edwige cette nuit et comme elle avait cours ce matin, elle m'a déposé à 7h30 au parc d'Aurore. Je suis donc allée la chercher au pré et j'en ai profité pour lui faire les soins de ses pieds et les granulés que je lui avais préparés la veille. Je suis restée 1h30 avec elle à la regarder brouter et elle était très contente de cette sortie. Je suis rentrée chez moi et l'après-midi, Edwige est venue me chercher au parc de ma jument et on est allé s'occuper de son poney. On devait partir en balade mais le poney qu'Edwige devait monter boitait alors on a refait des pony games avec Tango. Le poney était fatigué de la veille et il avait les fesses un peu moins explosives... Mais bon, elles étaient quand même suffisamment légère quand il s'agissait de faire l'andouille. On a travaillé les mêmes jeux que la veille mais en essayant de lui apprendre les départs à partir de l'arrêt. Le poney s'est pris au jeu et c'était un plaisir de jouer avec lui. J'ai ensuite cédé la place à Edwige qui s'est amusé avec son poney. Une fois à pied, je range le matériel et Edwige emmène son poney brouter sur le bord de la carrière. Il était en liberté avec un autre cheval quand tout d'un coup il s'est mis à charger mon chien pour le latter... J'ai entendu Wally couiner, il avait la patte complètement relevée et tout le monde à cru qu'elle était cassée. Heureusement au bout de 5 minutes il galopait comme si rien n'était arrivé. Il a juste quelques poils en moins mais rien de grave. La nuit commençait à tomber et Edwige a ramener Tango au pré avant de repartir.


Lundi 12 mars 2018 | Visite avec Maruschka

Mois de mars 2018

Aujourd'hui, Maruschka m'avait proposé de m'emmener voir Aurore. On est donc allé la voir toutes les deux. On est allé chercher Aurore au parc, je lui ai fait un petit pansage et je me suis occupée de sa fourmilière. Je lui ai donné ses granulés sous la pluie et pendant que Maruschka m'attendait bien au chaud dans la voiture, moi j'étais trempée... Une fois les granulés terminés, on a emmené Aurore brouter. On a dû la laisser tranquille une petite heure, tout au plus mais je sentais bien qu'elle avait de l'énergie. Elle couchait les oreilles quand mon chien l'approchait de trop près et elle marchait d'un très bon pas. C'est une fois de retour au pré qu'elle s'est mise à exploser. Elle galopait à fond dans tout le parc et j'ai fais de super photos. C'est tellement rare de la voir galoper comme ça que j'en ai pris plein les yeux. Elle était magnifique, une vraie bombe atomique ♥ VIDEO


Mercredi 14 mars 2018 | Retour en balade

Comme il faisait beau, je suis allée voir Aurore ce matin pour lui enlever sa couverture. J'en ai profité pour lui faire les soins de ses pieds et pour la faire brouter sur le bord de la route. Je suis retournée la voir cet après-midi mais cette fois-ci pour partir en balade. Je suis donc allé la chercher au pré et je l'ai emmené chez les gens qui gardent mes affaires. Je lui ai fait un gros pansage et je l'ai sellé avant de partir en forêt. Je voulais faire une balade tranquille mais Aurore avait énormément d'énergie. On a donc fait une remise en route sportive. On a trotté quelques foulées et à la première rigole qu'on a croisé la jument l'a sauté et elle est partie au grand galop. J'avais du contrôle alors je l'ai laissé faire. Une fois au pas, Aurore avait activé le mode chèvre. Elle marchait super vite et mettait des grands coups de tête, une horreur... J'ai réussi à la faire revenir au calme au bout de 5 minutes et on est rentré. Une fois à pied, je lui ai donné ses granulés et j'ai passé plus d'une heure à la brosser pour la sécher. D'ailleurs, elle commence sa mue alors j'ai mangé quelques poils. Comme j'étais en retard pour attraper mon bus, je l'ai monté pour la ramener au parc. Je lui ai remis sa couverture comme j'avais caché dans les sapins ce matin et j'ai dû repartir.


Vendredi 16 mars 2018 | Soins des pieds

Ce matin, je suis allée voir Aurore avec mon chéri. Quand on est parti de chez moi, il faisait beau et quand on est arrivé il s'est mis à pleuvoir... Je suis donc allée la chercher au pré et je n'ai pas trainé. J'ai fait les soins de sa fourmilière et je lui ai donné ses granulés. Elle avait envie de brouter mais comme j'étais trempée, j'ai préférée écourter un peu ma visite. Les soins sont fait, elle a eu à manger, l'herbe ce sera pour une autre fois. Je l'ai donc ramenée au pré, je lui ai fait un bisou sur le bout du nez et une fois à la voiture, le soleil est revenu...



Dimanche 18 mars 2018 | De la neige

Mois de mars 2018

Il a neigé toute la nuit et j'en ai profité pour aller voir Aurore dans la matinée. Je n'avais pas pris son licol, par flemme de la sortir du parc alors je lui ai donné les granulés au milieu du troupeau. Pour ne pas faire de jaloux, j'ai donné une petite poignée de grains aux autres chevaux ainsi que quelques carottes. Une fois qu'Aurore avait terminé sa ration, elle s'est roulée et elle était d'humeur joyeuse. Je l'ai donc poussée un petit peu et elle a sauté en l'air. J'en ai profité pour faire quelques photos car je la trouvais vraiment magnifique. J'en ai pris plein les yeux mais son petit coup de folie n'a pas duré longtemps et après elle était d'humeur câline. On a passé une bonne demie-heure toutes les deux à se faire des tonnes de câlins et de grattouilles. Quand j'ai voulu repartir elle ne me quittait plus, c'était tellement mignon que j'ai cédé deux ou trois fois avant rentrer.


Lundi 19 mars 2018 | Granulés et soins des pieds

Je suis retournée la voir aujourd'hui mais je n'ai pas pu rester très longtemps. Je suis donc allée chercher Aurore au parc et quand elle m'a vu elle est arrivée au grand trot. Je l'ai attrapé, elle a brouté cinq minutes et je me suis occupée de ses pieds. Je lui ai aussi laissé le temps de manger ses granulés et de brouter encore un peu avant de retourner au pré. Un dernier câlin et je suis repartie. La routine quoi !


Mercredi 21 mars 2018 | Balade

Aujourd'hui il fait beau, j'ai la voiture alors j'ai prévue une petite balade avec Aurore. Elle est arrivée au grand galop, les oreilles en avant. Je l'ai donc sortie du parc et je l'ai préparé tranquillement. A cheval, elle était calme et détendue. Je me dit que ça ne va pas durer mais une fois arrivé dans la forêt j'ai repris un petit peu mes rênes et je l'ai sentie se tendre vers le bas. J'écarte un peu mes mains et elle s'est tout naturellement placé. Je la sentais pousser des postérieurs et monter son dos. Elle était tellement bien que j'ai tenté de trotter comme ça. Elle a gardé cette attitude sur une bonne longueur au petit trot et avec presque aucun contact avec la bouche. J'étais tellement fière d'elle puis on est arrivé sur un chemin où j'ai l'habitude de galoper mais il y avait des travaux forestiers en cours. Je suis donc resté au pas, la jument était toujours aussi calme et détendue, j'étais choquée. J'ai quand même voulu galoper mais j'ai dû faire un arrêt d'urgence car après un virage le chemin était bousillé à cause du passage des engins... J'étais dégoutée et la jument aussi... J'ai terminé ma balade au pas. On s'est juste refait un petit trot pour le plaisir mais c'était plus en bordel qu'autre chose. Tant pis, elle était top tout le début de la balade et c'est le principal. Une fois à pied, je prends le temps de m'occuper d'elle. Je la brosse, lui soigne sa fourmilière et l'emmène brouter de l'autre côté de la route. On est resté une petite heure au soleil à profiter de ce petit moment de pause. Puis je lui ai remis sa couverture sur le dos car de la neige est annoncée pour le lendemain et je l'ai ramené au pré. Là elle m'a fait un dernier petit câlin et je suis repartie.


Vendredi 23 mars 2018 | Soins des pieds

Je suis allée voir Aurore en milieu d'après-midi. Je voulais y aller plus tôt mais je n'ai pas eu le temps avant du coup, j'étais un peu pressée. Je suis donc allée la chercher au parc, je l'ai laissé brouter 5 minutes et je l'ai emmené à l'attache. Un petit pansage rapide, j'ai regardé les quatre pieds et j'ai soigné sa fourmilière. L'avantage c'est que la balade de la dernière fois à cassé la corne. Les soins de son pied sont donc plus faciles et je pense que ça aidera la jument à guérir plus vite. Je lui ai donné ses granulés et je l'ai ramené au parc. J'irai la monter demain après-midi.


Samedi 24 mars 2018 | Reprise du travail


Il fait beau, il fait chaud, et j'ai envie de tester le terrain de foot en reprenant un peu le travail avec Aurore. Comme j'ai pas la voiture, j'y vais en bus. J'ai donc trimballé un seau rempli de brosses et de produits de soins ainsi qu'un sac pour le matériel et la selle. Les gens m'ont encore regardé comme une extraterrestre dans le bus mais moi ça me fait rire. Une fois arrivé, je pose mes affaires et je vais chercher Aurore. Je lui enlève la couverture et commence le pansage. Je lui mets ses protèges-glomes ainsi que sa petite paire de protections aux antérieurs et je la selle. Je cache les affaires qui restent sur place et je me mets à cheval. Là je sens une jument pas du tout motivé, je pense que le fait de passer du chaud au froid sans arrêt l'a un peu tué. C'est pas grave, je la laisse marcher à son rythme jusqu'au terrain de foot. Une fois sur place, je fais le tour du terrain pour voir si ça plante ou pas et je commence ma détente au pas. Bon quand je dis détente, je mets une demie-heure à arriver au terrain donc elle a déjà pas mal marché... Je reprends mes rênes et commence à lui demander de céder mais ça n'a pas plu à la jument et elle a commencé à se braquer. J'insiste un peu en mettant des jambes et elle me donne des choses pas trop mal alors je commence le travail au trot. Bon clairement, elle en a rien a cirer de mes jambes, elle a la patate et me promène un petit peu. Je me redresse, la ralenti mais rien y fait, elle accélère des antérieurs et les postérieurs ne suivent pas. Je lui demande un arrêt qu'elle refuse de me faire, je souffle, je reste calme mais je lui fait quand même une petite leçon de jambes. Au trot elle commence à s'appuyer sur le mors et moi je commence à tirer... On en va pas s'en sortir alors je décide de la dégazer un petit peu en galopant. J'aurais mieux fait de m'abstenir... Elle ne partait pas, quand elle galopait elle se retenait, elle collait ma jambe et se couchait à mort dans les virages. Je m'attendais à ce que la reprise soit compliquée mais pas à ce point-là. Tant pis, je la laisse sur quelque chose de positif et je l'emmène en balade pour marcher et la sécher. On passe tout vite dans le ruisseau et on retourne au parc. Je descends et m'occupe d'elle pendant plus d'une heure. Je la brosse, lui graisse les pieds, soigne sa fourmilière et lui donne ses granulés. Comme elle s'endormait, j'en ai profité pour enlever les poils du tapis et de sa couverture et je l'ai ramené au pré. Je ne lui ai pas remis la couverture, les températures sont assez élevées pour que je puisse la laisser toute nue mais du coup, j'étais chargée comme une mule pour reprendre le bus... Je vous raconte pas la galère entre la selle, le tapis et la couverture qui puent le poney, le seau rempli de matériel... J'avais hâte de rentrer à la maison !


Mardi 27 mars 2018 | Soins des pieds

J'ai repris le boulot dimanche et lundi j'étais pleine de courbatures alors j'ai eu la flemme d'aller m'occuper d'Aurore plus tôt. Aujourd'hui, j'ai choisi le seul moment où il pleuvait pour aller la voir... Du coup je n'ai pas trainé, je suis allée la chercher au pré et je lui ai donné ses granulés pendant que je lui soignais ses pieds. Je l'ai aussi laissé brouter 5 minutes car j'avais repéré au loin la dame qui donne des carottes alors avec Aurore on l'a attendu pour la racketter un peu. Une fois de retour au pré, je n'avais pas le temps de trainer car je devais aller chercher mon chéri à la sortie du travail.


Mercredi 28 mars 2018 | Soins des pieds

La flemme et la fatigue m'envahit en ce moment mais il faut quand même que je m'occupe d'Aurore. Je suis donc allée la voir dans la matinée. Il pleuvait encore alors je n'ai pas trainé. J'ai fait comme la veille, je l'ai sorti du pré, j'ai donné les grains pendant que je lui faisais les soins et je l'ai relâché au parc avec ses copines. Aurore était contrariée à cause de la pluie et elle ne s'est même pas occupé de moi. Elle est repartie au trot, les oreilles en arrière pour chasser les autres de la botte de foin.


Jeudi 29 mars 2018 | Longe en gogue

Mois de mars 2018

Aujourd'hui je décide de longer Aurore. J'avais clairement planifié ma séance de travail et je mettais fixé des objectifs simples. Idéalement, je voulais qu'Aurore garde sa trajectoire au pas et au trot mais c'était sans compter sur son caractère de jument. La détente au pas s'est plutôt bien passée, elle s'arrêtait à la voix, marchait à la voix, bref parfait. Puis j'ai commencé à la faire trotter, c'était pas trop mal non plus alors je n'insiste pas et la change de main. Là, c'était l'horreur, Aurore me tient tête et refuse de repartir sur son cercle. Je raccourci ma longe et la pousse avec la chambrière... Ce n'était que le début des ennuies... Je reste calme, souffle et l'oblige à avoir un pas actif mais à chaque fois que j'avais une perte d'inattention elle s'arrêtait pour me faire face... Je la renvoie donc sur son cercle et l'oblige à trotter, je faisais claquer ma chambrière, je courais même derrière mais rien, elle s'est même arrêtée. Je raccourci donc encore ma longe et je me fâche et lui faisant claquer la chambrière sur les fesses... Rien n'y fait, madame reste planté là à me regarder du coup, je me suis clairement fâchée et elle s'est enfin décidé à avancer quelques foulées avant de s'arrêter. Elle m'énerve, je tente de garder mon calme mais je n'y arrive pas. Je mets donc en place le gogue et la pousse à trotter et elle s'est enfin réveillée. Je l'ai fait trotter bêtement aux deux mains, sur un cercle assez court et en la chassant dès qu'elle tentait de se rapprocher de moi. Elle était tellement bien que je l'ai laissé là-dessus. Elle a compris ce que je lui demandais et c'est la principal. Je lui enlève donc tout le matériel qu'elle a sur le dos et lui donne ses granulés pendant que je lui soigne ses pieds. Entre temps je me suis mise la pression toute seule en voyant l'heure. J'avais rendez-vous avec Edwige car elle monte tous les jeudis soirs et je l'accompagne à chaque séance. Je devais aussi ramener la voiture à mon chéri, lui donner les clés et récupérer mon chien et là j'étais trop juste niveau timing. Aurore continuait à faire n'importe quoi, elle m'a tiré un grand coup et je me suis fâchée. Je lui en ai mis une et je me suis effondrée sur son encolure car j'ai agit par énervement... Je la ramène au pré et là elle s'amuse à me balader, elle n'a clairement aucun respect. J'essaye de souffler mais je m'énerve alors je la relâche et la laisse partir.


Vendredi 30 mars 2018 | Balade

Après la séance chaotique de la veille, j'avais envie de partir en balade. Je suis donc allée chercher Aurore au pré vers 10h et je l'ai préparé tranquillement. Une fois à cheval, je laisse Aurore marcher rênes longues et la laisse faire ce qu'elle veux. J'ai envie de passer un moment agréable sans la braquer. En forêt, elle choisit ses chemins et elle choisit l'allure. Clairement elle avait envie de trotter et de galoper car elle a décidé de prendre tous les chemins où on avance. Au trot elle était top, j'ai réussi à l'avoir presque ronde, cadencé, je me suis fait plaisir. Puis on est arrivé à un croisement, à droite le chemin où on galope mais qui est complètement défoncé à cause des travaux forestiers et à gauche un chemin que je ne prends presque jamais car il mène plus ou moins nulle part. J'ai choisi le chemin qui mène nulle part, on a croisé un tronc, je me suis pris un taxi de la mort qui tue et on a galopé. Arrivé en haut, je me suis prise des branches, j'ai fait un arrêt d'urgence et on a slalomé entre les arbres avant d'arriver sur une route. Aurore était chaude, je sentais qu'elle avait beaucoup d'énergie j'ai donc pris un chemin que je ne connaissais pas pour la calmer un peu et ça a fonctionné. Malheureusement on a atterri sur un chemin que l'on connaissait alors l'effet nouveauté n'a pas duré longtemps et ça a recommencé à lui monter à la tête. Là j'ai eu une idée, comme je connais le chemin par c½ur j'ai décidé de fermer les yeux et de demander des cessions à la jambe à la jument. A chaque fois que je lui en demande elle se braque mais comme j'avais fermé les yeux je me suis concentré sur la sensation que j'avais en dessous. Elle m'a sortie des cessions de fou, elle était vraiment top et le fait de lui demander quelque chose a fait redescendre la pression. Malheureusement on a terminé notre balade sous la pluie alors on s'est vite dépêché de rentrer. On s'est fait un dernier petit galop et je l'ai dessellé. Je n'ai pas pu la sécher à cause de la pluie alors je lui ai donné ses granulés et je l'ai ramené au pré comme ça.


Samedi 31 mars 2018 | Soins

Julien était avec moi pour rendre une petite visite à Aurore. Il faisait beau alors j'en ai profité pour lui faire un bon pansage car comme je suis rentrée de balade sous la pluie la veille elle avait encore quelques marques de transpirations. Je ne supporte pas devoir la laisser avec des marques donc j'ai frotté. A la fin du pansage elle était toute propre et elle avait perdue des tonnes de poils. J'ai laissé Julien lui passer un petit coup de bouchon pendant que je lui faisais les soins de ses pieds. Ensuite, j'ai emmenée Aurore de l'autre côté de la route en passant sur le passage piéton pour l'emmener brouter. On était sous les arbres, l'herbe était verte et elle était super contente. Avec Julien on est resté une petite demie-heure à profiter du soleil pendant qu'Aurore broutait tranquillement. Moi j'ai adoré ce moment mais je voyais bien que mon copain en avait marre alors j'ai décidé de ramener la jument au pré. Demain c'est son anniversaire alors je lui ramènerai quelques carottes.


Mois de mars 2018

#03/03/2018 | Tu étais extraordinaire | Adieu ponette | RINA
Si vous voulez en savoir plus rendez-vous sur le blog de Maruschka

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.224.176) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse